Loading the player...
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

Accueil


Durée :

Colloque - "Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales"

Du au

Salle Pasteur, Strasbourg

Université de Strasbourg - Faculté de psychologie

Dans la question des violences conjugales, le corps des femmes tient une place tout à fait particulière. Le corps féminin, corps intime et corps social, nous conduit à chercher à comprendre comment dans une société donnée, et au travers des rapports de genre qui l’organisent, se sont mises en place la perception, la représentation et la construction des corps pour le sujet lui-même et pour son partenaire. Dans ce contexte, nous tenterons de cerner les effets de la rencontre et de la relation à l’autre dans la construction du lien conjugal et de ses violences. En croisant les approches propres aux différentes disciplines que sont l’histoire, le droit, la sociologie, le travail social et la psychologie, ce colloque international pluridisciplinaire vise à explorer et à interroger la manière dont les sociétés dans leur diversité conçoivent et prennent en compte les situations de vulnérabilité, et leurs répercussions sur le vécu des femmes.

https://femmes-et-violences-conjugales.fr/

Thème(s) : Sciences Humaines et Sociales

Lettres, Arts, Langues et Civilisations, Sciences humaines, sociales, de l’éducation et de l’information

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Université de Strasbourg

Ouverture

Allocution de la directrice de l’EA3071

Mme Marie-Frédérique Bacqué

Pr de psychologie et psychopathologie cliniques, SULISOM, Université de Strasbourg

Introduction « Les violences conjugales aujourd’hui : comprendre pour prévenir »

Mme Claire Metz

Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique SULISOM, Université de Strasbourg

Émergences des violences conjugales Du XIXe siècle à nos jours

Le crime conjugal à l’aune du genre

Mme Annik Houel

Pr émérite de psychologie sociale, GRePS, Université de Lyon

Les violences corporelles, violences de propriétaires (XIXe siècle - première moitié du XXe siècle).

M. Fréderic Chauvaud

Pr d’histoire contemporaine, CRIHAM, Université de Poitiers

Débat

Mme Sandra Boehringer

Maîtresse de conférences en histoire ancienne, ARCHIMEDE, Université de Strasbourg

M. Fréderic Chauvaud

Pr d’histoire contemporaine, CRIHAM, Université de Poitiers

Mme Annik Houel

Pr émérite de psychologie sociale, GRePS, Université de Lyon

Corps et vulnérabilité

Atteinte au corps en situation de vulnérabilité et protections civile et pénale.

Mme Isabelle Corpart

Maîtresse de conférences HDR en droit privé, CERDACC, Université Haute Alsace

Mme Madeleine Lobé Lobas

Maîtresse de conférences HDR en droit pénal, CERDACC, Université Haute Alsace

Le corps dans les violences conjugales

Mme Mélanie Jacquot

Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, SULISOM, Université de Strasbourg

Débat

Mme Isabelle Corpart

Maîtresse de conférences HDR en droit privé, CERDACC, Université Haute Alsace

Mme Madeleine Lobé Lobas

Maîtresse de conférences HDR en droit pénal, CERDACC, Université Haute Alsace

Genre et vulnérabilité, la question de la honte

Femmes violentes, féminité(s) en rupture : une analyse intersectionnelle des discours identitaires de femmes qui exercent de la violence

Mme Claire Metz

Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique SULISOM, Université de Strasbourg

Mme Marianne Chbat

Doctorante en sciences humaines appliquées, Université de Montréal (Canada)

L’essence de la famille est un meurtre (Freud) : pourquoi la violence ?

Mme Laurie Laufer

Pr de psychologie et de psychopathologie cliniques, CRPMS, Université Paris Diderot

De l’intimité dévoilée au corps violenté : le vécu de honte comme dernier refuge de la subjectivité.

Mme Delphine Scotto Di Vettimo

Pr de psychologie, LPCLS, Université d’Aix-Marseille

Débat

Mme Claire Metz

Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique SULISOM, Université de Strasbourg

Mme Marianne Chbat

Doctorante en sciences humaines appliquées, Université de Montréal (Canada)

Mme Delphine Scotto Di Vettimo

Pr de psychologie, LPCLS, Université d’Aix-Marseille