Loading the player...
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

Accueil par Michel Deneken

M. Michel Deneken

Président de l’Université de Strasbourg

Durée :

Conférence des prix Nobel de chimie 2016

Le

Amphithéâtre Cavaillès, Strasbourg

ISIS - Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires de Strasbourg

Université de Strasbourg

Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

L'Université de Strasbourg, l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (Isis) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ont l'honneur de vous présenter à la conférence exceptionnelle des prix Nobel de chimie 2016

Thème(s) : Chimie

Sciences fondamentales

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Université de Strasbourg

Nobel Day

Accueil par Michel Deneken

M. Michel Deneken

Président de l’Université de Strasbourg

Allocution d'Alain Beretz

M. Alain Beretz

Directeur général à l’Innovation et à la Recherche

Allocution de Dominique Massiot

M. Dominique MASSIOT

Accueil par Jean-Marie Lehn

M. Jean Marie Lehn

Professeur de Chimie des Systèmes Complexes à l'USIAS, lauréat Prix Nobel de Chimie 1987 Chaire de Chimie des Systèmes Complexes Jean Marie LehnJean-Marie Lehn est professeur à l'Institut d'Etudes Avancées de l'Université de Strasbourg (USIAS), professeur émérite à l'Université de Strasbourg et professeur honoraire au Collège de France à Paris. En 1968 , il a réalisé la synthèse de molécules en forme de cage (cryptands) possédant une cavité tridimensionnelle (crypte) pouvant accueillir une autre espèce, molécule ou ion, pour former un cryptate. Ces travaux se sont étendus à l’étude des bases de la «reconnaissance moléculaire» (la façon dont une molécule réceptrice reconnaît et lie de manière sélective un substrat), qui joue un rôle fondamental dans les processus biologiques Au fil des années, ils ont conduit à la définition d'un nouveau champ de la chimie, qu’il a appelé « chimie supramoléculaire ». Elle concerne les entités complexes formées par l’association de deux ou plusieurs espèces chimiques maintenues ensemble par des forces intermoléculaires. En 1987, Jean-Marie Lehn a reçu le Prix Nobel de chimie avec Donald Cram et Charles J. Pedersen. Ses travaux se sont développés vers la chimie des processus d’auto-organisation, concernant la conception de systèmes chimiques programmés capables de former des ensembles supramoléculaires hautement spécifiques par assemblage de composants appropriés de façon spontanée mais dirigée par l’information moléculaire présente dans le système. Plus récemment, la mise en oeuvre de phénomènes de sélection et de dynamique réactionnelle a conduit au développement de la « chimie dynamique constitutionnelle » dont les entités sont capables de se réorganiser en réponse à des stimuli externes, ouvrant ainsi la voie à une « chimie adaptative et évolutive ». En 2002, le professeur Lehn a fondé l'Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS) à Strasbourg. Il a été impliqué dans un grand nombre d'organismes publics et privés et a participé à la création de plusieurs start-ups. En tant que président de l'Organisation internationale des sciences chimiques pour le développement (IOCD), il vise, avec un groupe de collègues dévoués, à aider les chimistes dans les pays en développement. Auteur de plus de 900 publications scientifiques et de 2 livres, il est membre de nombreuses académies et institutions. Outre le prix Nobel, il a reçu de nombreuses distinctions et prix internationaux, parmi lesquels, le titre d'Officier de l'Ordre National du Mérite (1993), de Commandeur de la Légion d'Honneur (1996), le Österreichisches Ehrenzeichen für Wissenschaft und Kunst (première classe) (2001) et le Grosses Verdienstkreuz mit Stern der Bundesrepublik Deutschland (2009).

Clôture par Catherine Florentz

Mme Catherine Florentz

Vice-présidente recherche et formation doctorale