Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

Joie durable et psychologie positive - Qohéleth – aucun renoncement au bonheur - Essais de définitions

Mme Sarah Schimchowitch

M. Daniel Frey

Professeur en philosophie et psychologie des religions

M. Frédéric Rognon

Université de Strasbourg

Mme Regine Hunziker-Rodewald

Théologie protestante (TP) EA 4378 - Régine Hunziker-Rodewald ; de nationalité suisse et allemande ; depuis 2008 Professeur d’Ancien Testament : Histoire d’Israël et du Proche-Orient ancien ; HDR 2006 (Université de Bern, Suisse) ; Responsable du Groupe de Recherches et d’Études Sémitique Anciennes (GRESA), EA 4378 : Théologie protestante ; Directeur du projet franco-allemand sur les figurines féminines du Levant Sud (Franco-German Figurines Project FGFP) ; Champs de recherche : Exégèse, philologie et théologie de l’Ancien Testament ; Iconographie et histoire culturelle du Proche-Orient ancien ; Épigraphie nord-ouest sémitique ; Étymologie, lexicographie et linguistique sémitique.

Durée :

Joie et bonheur

Le

Palais-universitaire, Strasbourg

Université de Strasbourg - Faculté de théologie protestante

« Faut-il être heureux ? » La question a de quoi surprendre… Qui ne souhaite l’être ? Aristote déjà, dans sa célèbre Éthique à Nicomaque, définissait le bonheur comme la finalité de nos actions : il est la seule chose que l’on recherche pour elle-même, et non en vue d’autre chose. Mais aujourd’hui chacun semble sommé d’être heureux : une injonction au bonheur retentit de toutes parts, sans que la définition du bonheur soit devenue plus claire. Le présent cycle de conférences réunit des psychologues, des philosophes et des théologiens de l’université de Strasbourg. Il entreprend d’interroger cette injonction contemporaine au bonheur, en revenant sur les différentes approches possibles du bonheur : l’ambition de la sagesse de faire le bonheur, l’appel du Sermon sur la Montagne à ne pas se soucier du lendemain (les Béatitudes), contrastant d’ailleurs avec la résignation de l’Ecclésiaste jugeant vaine la quête de bonheur. La dimension sociale et politique du bonheur ne sera pas oubliée, qui cherchera à définir les critères de la qualité de vie. Chaque conférence recevra une réponse émanant d’un autre champ disciplinaire, pour croiser les approches et proposer, au terme du cycle, des définitions de ce bonheur qui nous hante.

Thème(s) : Sciences Humaines et Sociales Théologie

Lettres, Arts, Langues et Civilisations, Sciences humaines, sociales, de l’éducation et de l’information

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Université de Strasbourg

Table-ronde psychologie, philosophie, théologie

Joie durable et psychologie positive - Qohéleth – aucun renoncement au bonheur - Essais de définitions

Mme Sarah Schimchowitch

M. Daniel Frey

Professeur en philosophie et psychologie des religions

M. Frédéric Rognon

Université de Strasbourg

Mme Regine Hunziker-Rodewald

Théologie protestante (TP) EA 4378 - Régine Hunziker-Rodewald ; de nationalité suisse et allemande ; depuis 2008 Professeur d’Ancien Testament : Histoire d’Israël et du Proche-Orient ancien ; HDR 2006 (Université de Bern, Suisse) ; Responsable du Groupe de Recherches et d’Études Sémitique Anciennes (GRESA), EA 4378 : Théologie protestante ; Directeur du projet franco-allemand sur les figurines féminines du Levant Sud (Franco-German Figurines Project FGFP) ; Champs de recherche : Exégèse, philologie et théologie de l’Ancien Testament ; Iconographie et histoire culturelle du Proche-Orient ancien ; Épigraphie nord-ouest sémitique ; Étymologie, lexicographie et linguistique sémitique.