La vidéo n'est pas encore disponible.
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

La Mindfulness dans la relation de soin : Établir un pont entre patients et soignants

M. Saki Santorelli

Saki Santorelli est professeur de médecine, directeur exécutif du Center for Mindfulness (CFM) de la Faculté de médecine de l'Université du Massachusetts, directeur de la Clinique de réduction du stress basée sur la pleine Conscience. En 1981 il devient le premier interne et doctorant de la toute nouvelle Mindfulness-Based Stress Reduction ((MBSR) Clinic fondée par Jon Kabat-Zinn. Deux ans plus tard, il est recruté comme directeur adjoint de la clinique. En 2001, il fonde l'Institut Oasis du CFM, centre de formation professionnelle pour instructeurs Mindfulness Based Stress Reduction (MBSR). En 2003, il crée et dirige la conférence scientifique annuelle sur la pleine conscience, intitulée « Investiguer et intégrer la pleine conscience dans la médecine, les soins de santé et la société ». Il a travaillé avec des milliers de patients, et formé et guidé des générations de praticiens et chercheurs en Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience. Il est l’auteur de l’ouvrage Heal Thy Self: Lessons on Mindfulness in Medicine, qui sortira en français en septembre 2017 aux Editions Les Arènes avec le titre « Guéris-toi toi-même ».

L’évolution scientifique et technologique de la médecine moderne est évidente. Parallèlement, les êtres humains possèdent des ressources intrinsèques, souvent inexploitées, pour apprendre à mieux prendre soin d'eux-mêmes. Avec la convergence des progrès scientifiques actuels et des anciennes traditions de sagesse, une nouvelle médecine participative et basée sur les preuves peut prendre forme. Grâce à l'emphase que la pleine conscience place sur la compréhension directe et expérientielle, il est possible d’apprendre à s'autoréguler, de réduire les conséquences négatives du stress psychologique, de devenir plus résilients et, par conséquent, de commencer à faire des choix plus sages quant à la santé et au bien-être. Les résultats de nombreuses études scientifiques rigoureuses réalisées à travers le monde, montrent que la pleine conscience peut établir des ponts entre patients et praticiens dans une relation de guérison synergique et collaborative.

Durée :

Conférence : La Mindfulness dans la relation de soin : Établir un pont entre patients et soignants

Le

Faculté de médecine de l’Université, Strasbourg

Université de Strasbourg

Cette conférence sera donnée par le renommé professeur Saki Santorelli, directeur exécutif du Center for Mindfulness (CFM) de la Faculté de médecine de l'Université du Massachusetts, et directeur de la Clinique de réduction du stress basée sur la pleine conscience. Elle s’inscrit dans la suite de la venue du Dalaï Lama à l’Université de Strasbourg le 16 septembre 2016 pour un dialogue avec la communauté scientifique autour des interactions entre la science, l’engagement et la méditation, et de la conférence de Jon Kabat-Zinn « Méditation et médecine du corps-esprit » en novembre 2016.

Durant 2 heures, les personnels soignants, les étudiants en médecine, mais aussi toute personne intéressée par la thématique découvriront ou approfondiront leurs connaissances sur la façon dont la pleine conscience peut établir des ponts entre patients et praticiens dans une relation de guérison synergique et collaborative. La conférence est organisée par la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg en partenariat avec l’Institut Français pleine conscience Mindfulness (IFPCM) et l’Association pour le développement de la Mindfulness (ADM).
Elle sera donnée en anglais et traduite en français.

Strasbourg ville leader en France sur la méditation Depuis 2010, la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg et le service de rhumatologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg travaillent ensemble sur l’utilisation de la méditation grâce aux programmes MBSR (réduction du stress basée sur la pleineconscience) pour les patients et les personnels soignants. Sont également proposés des programmes de méditation pour les étudiants en Facultés de Médecine et de Psychologie, et un Diplôme Universitaire de Médecine Méditation et Neurosciences pour les acteurs de santé en formation professionnelle continue. Ce faisant, Strasbourg s’est imposée comme ville leader en France sur la méditation de pleine conscience.

Thème(s) : Médecine - santé

Sciences de la santé et du sport

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Université de Strasbourg

Conférence

La Mindfulness dans la relation de soin : Établir un pont entre patients et soignants

M. Saki Santorelli

Saki Santorelli est professeur de médecine, directeur exécutif du Center for Mindfulness (CFM) de la Faculté de médecine de l'Université du Massachusetts, directeur de la Clinique de réduction du stress basée sur la pleine Conscience. En 1981 il devient le premier interne et doctorant de la toute nouvelle Mindfulness-Based Stress Reduction ((MBSR) Clinic fondée par Jon Kabat-Zinn. Deux ans plus tard, il est recruté comme directeur adjoint de la clinique. En 2001, il fonde l'Institut Oasis du CFM, centre de formation professionnelle pour instructeurs Mindfulness Based Stress Reduction (MBSR). En 2003, il crée et dirige la conférence scientifique annuelle sur la pleine conscience, intitulée « Investiguer et intégrer la pleine conscience dans la médecine, les soins de santé et la société ». Il a travaillé avec des milliers de patients, et formé et guidé des générations de praticiens et chercheurs en Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience. Il est l’auteur de l’ouvrage Heal Thy Self: Lessons on Mindfulness in Medicine, qui sortira en français en septembre 2017 aux Editions Les Arènes avec le titre « Guéris-toi toi-même ».

L’évolution scientifique et technologique de la médecine moderne est évidente. Parallèlement, les êtres humains possèdent des ressources intrinsèques, souvent inexploitées, pour apprendre à mieux prendre soin d'eux-mêmes. Avec la convergence des progrès scientifiques actuels et des anciennes traditions de sagesse, une nouvelle médecine participative et basée sur les preuves peut prendre forme. Grâce à l'emphase que la pleine conscience place sur la compréhension directe et expérientielle, il est possible d’apprendre à s'autoréguler, de réduire les conséquences négatives du stress psychologique, de devenir plus résilients et, par conséquent, de commencer à faire des choix plus sages quant à la santé et au bien-être. Les résultats de nombreuses études scientifiques rigoureuses réalisées à travers le monde, montrent que la pleine conscience peut établir des ponts entre patients et praticiens dans une relation de guérison synergique et collaborative.