Loading the player...
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

Ouverture

M. Michel Deneken

Président de l’Université de Strasbourg

M. Karim Kalfane

Maître de Conférences IUT Louis Pasteur - Pôle Maintenance Délégué Alsace de l’Association Française des Ingénieurs et Responsables de Maintenance (AFIM)

Durée :

Innova - Maintenance® 2017

Le

IUT Louis Pasteur, Schiltigheim

IUT Louis Pasteur de Schiltigheim - Pôle Maintenance

Une journée pour un partage d’expérience
La maintenance, une composante essentielle de l'industrie du futur !
La maintenance est une activité vieille comme l'industrie, mais elle est devenue aussi l'un des champs privilégié d'application de l'usine du futur
Usine du futur, industrie 4.0, cyberusine ou usine connectée, peu importe la manière de la nommer, cette mutation du secteur propose une révolution du process industriel, basée sur les nouvelles technologies et l’innovation.
Pourquoi ce nom d’industrie 4.0 ?
Parce qu’avant d’en arriver là, 3 révolutions industrielles se sont succédées :
la première,au XVIIIe siècle, est caractérisée par la production mécanique avec l’utilisation du charbon, le développement de la machine à vapeur…
la seconde, à la fin du XVIIIe siècle, permet la production de masse avec l’arrivée de l’électricité (le Fordisme avec la fabrication de la Ford T puis le Taylorisme)
la troisième, au milieu du XXe siècle, permet la production automatisée, avec automates programmables, machines à commande numérique et robots.
La quatrième est celle que vous vivons, elle combine trois innovations technologiques qui en se combinant vont donner une révolution : progrès sur l’automatisation, l’internet des objets et le Big data. Ces usines permettront, en plus d’améliorer la santé et la sécurité au travail des collaborateurs, de valoriser l’humain en lui assignant des tâches à valeur ajoutée.
L’arrivée des capteurs dans les usines, suivant et enregistrant l’exécution des opérations en production, évaluant l’usure des machines, anticipant les futures pannes impacte profondément les métiers de la maintenance.
Tous les capteurs doivent être maintenus en conditions opérationnelles. Ces tâches sont et seront encore pour longtemps réalisées par… des hommes !
 
Arrêtons les prédictions !
Une bonne fois pour toute, l’appellation « maintenance prédictive » n'existe pas !
C'est une fausse traduction de l’anglais «Predictive maintenance» qui se traduit par maintenance prévisionnelle et non maintenance prédictive selon la norme NF EN 13306 !
A l’ère des objets connectés, parler un langage commun et normalisé est essentiel.
La maintenance n’est pas une science divinatoire, on ne fait pas des prédictions mais des prévisions.
« Le terme de maintenance « prédictive » est justement déconseillé. La prévision est une responsabilité naturelle du décisionnaire sérieux; la prédiction est pour le charlatan … »
François MONCHY
Mots clés
Quelques mots clés pour cette journée, mobilité terrain, réalité virtuelle et augmentée, modélisation numérique des installations, gestion des actifs numériques, indicateurs, catalogue numérique…

http://www.iut-lps.fr/iut-schiltigheim/page-innova-maintenance-2017.html

Thème(s) : Sciences de l’ingénieur

Sciences de l’ingénieur

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Université de Strasbourg

Maintenance & Innovation

Ouverture

M. Michel Deneken

Président de l’Université de Strasbourg

M. Karim Kalfane

Maître de Conférences IUT Louis Pasteur - Pôle Maintenance Délégué Alsace de l’Association Française des Ingénieurs et Responsables de Maintenance (AFIM)

Solution pour la maintenance 4.0

M. Jean-pierre Mavilla

DIAMAINT

MTBF & MTTR à quoi ça sert ?

M. Jean-yves Kbaier

CRAZYLOG

Le mot des étudiants

M. Benjamin Neuhart

M. Hugo Blaesius

M. Louis Hebting

M. Pierre Brun