Loading the player...
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

CONFERENCE D'OUVERTURE : SAVOIRS : QUELS CRITERES POUR LES SCIENCES SOCIALES ?

M. Andrew Abbott

Professeur de sociologie, Université de Chicago

Comment définir des critères qui favorisent la connaissance et les échanges entre les savoirs ? Il semble désormais évident, et ce depuis longtemps, que la cumulativité ne peut être un critère central pour les sciences sociales. Bien que les connaissances puissent croître à l’intérieur de paradigmes locaux, et que des synthèses partielles puissent y être réalisées, ces cumulations locales se heurtent toujours à d’autres résultats eux-mêmes cumulés mais dont les présupposés sont très différents Dans cette conférence, je présente un nombre des critères alternatifs pour étudier le processus de connaissance: esthétique, nouveauté, plénitude, pouvoir opératoire, élégance scientifique, etc. Je distingue entre les critères relatifs aux travaux individuels et les critères relatifs au processus collectif de création de connaissance. J'analyse la question de l'excellence diachronique et le défi qu’elle pose aux critères de l'excellence synchronique. Enfin, je distingue les critères relatifs aux résultats de la connaissance et ceux qui évaluent les processus de connaissance (le savoir comme nom ou comme gérondif). In fine, je conclus en montrant qu’aucune question n’est résolue, sinon celle, centrale, de l’importance desdits critères.

Durée :

IVe Congrès de l'Association Française de Sociologie : Création & Innovation

Du au

campus de St-Martin d'Hères, Grenoble

AFS - Association française de sociologie

L'Association française de sociologie (AFS) a tenu son IVème congrès du 5 au 8 juillet 2011, à Grenoble, sur le thème CREATION & INNOVATION. Son invité d'honneur était Pr Andrew Abbott de l'University of Chicago. Plus de 1200 sociologues étaient présents.

Ce site permet de visionner la plupart des sessions plénières et semi-plénières qui ont eu lieu pendant les matinées du congrès : la conférence inaugurale du mardi 5 juillet 2011 (avec Andrew Abbott), les Etats Généraux de la Sociologie du mercredi 6 juillet 2011, et six sessions semi-plénières consacrées au thème Création & Innovation (jeudi 7 et vendredi 8 juillet 2011).

Le programme détaillé des matinées est accessible <a href="http://www.afs-socio.fr/Congres2011/MatineesCongresAFS2011.pdf">ici</a> et le programme détaillé des 45 réseaux thématiques qui se sont déroulés les après-midis est accessible <a href="http://www.afs-socio.fr/formListeRT11.html">ici</a>

http://www.afs-socio.fr/

Thème(s) : Sciences Humaines et Sociales

Lettres, Arts, Langues et Civilisations, Sciences humaines, sociales, de l’éducation et de l’information

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Colloques et Conférences

OUVERTURE

OUVERTURE DU CONGRÈS

M. Théophile Ohlmann

Vice-Président de l'université Pierre Mendès-France

Mme Lise Dumasy

Présidente de l’Université Stendhal

Mme Dominique Rieu

Vice-présidente de l’Université Pierre Mendès-France, directrice de la SFR INNOVACS Innovation, connaissances et société

M. Olivier Noblecourt

adjoint au maire de Grenoble, chargé de l'action sociale et familiale

M. Pierre Demeulenaere

Directeur Adjoint Scientifique de l'Institut des Sciences humaines et sociales, CNRS

M. Philippe Cibois

Président de l’Association française de sociologie

CONFERENCE D'OUVERTURE : SAVOIRS : QUELS CRITERES POUR LES SCIENCES SOCIALES ?

M. Andrew Abbott

Professeur de sociologie, Université de Chicago

Comment définir des critères qui favorisent la connaissance et les échanges entre les savoirs ? Il semble désormais évident, et ce depuis longtemps, que la cumulativité ne peut être un critère central pour les sciences sociales. Bien que les connaissances puissent croître à l’intérieur de paradigmes locaux, et que des synthèses partielles puissent y être réalisées, ces cumulations locales se heurtent toujours à d’autres résultats eux-mêmes cumulés mais dont les présupposés sont très différents Dans cette conférence, je présente un nombre des critères alternatifs pour étudier le processus de connaissance: esthétique, nouveauté, plénitude, pouvoir opératoire, élégance scientifique, etc. Je distingue entre les critères relatifs aux travaux individuels et les critères relatifs au processus collectif de création de connaissance. J'analyse la question de l'excellence diachronique et le défi qu’elle pose aux critères de l'excellence synchronique. Enfin, je distingue les critères relatifs aux résultats de la connaissance et ceux qui évaluent les processus de connaissance (le savoir comme nom ou comme gérondif). In fine, je conclus en montrant qu’aucune question n’est résolue, sinon celle, centrale, de l’importance desdits critères.

TABLE-RONDE : LA CITE GRENOBLOISE : UNE HISTOIRE D’INNOVATIONS

M. Daniel Bloch

ancien président de l’Institut national polytechnique (INPG) et de l’université J. Fourier, ancien recteur d’académie, ancien directeur des enseignements supérieurs

M. Patrick Criqui

Directeur de recherche au CNRS et directeur du laboratoire d’Economie du Développement Durable et de l’ENergie (LEPII-EDDEN, UPMF

M. Gérald Dulac

informaticien, créateur d’entreprise, élu en charge du développement économique, président du conseil de développement de c2d

M. Claude Feuerstein

Professeur de Physiologie et de Neurosciences à l’université de Grenoble, médecin au CHU de Grenoble

M. Michel Hollard

Professeur émérite d’économie à l'UPMF. Ancien directeur de l’Institut de recherche économique sur la production et le développement (CNRS - UPMF

M. Claude Jacquier

Architecte et économiste, directeur de recherche au CNRS, UMR Triangle

Mme Sylviane Valdois

Directrice de recherche au CNRS, Directrice du Laboratoire de Psychologie et Neurocognition, CNRS UMR 5105. Université Pierre-Mendès-France

M. Jean-Pierre Saez

Directeur de l’Observatoire des politiques culturelles. Chargé de cours à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble, Président du Festival 38e Rugissants (musiques nouvelles)

Animation : Dan Ferrand-Bechmann & Florent Gaudez.

Dans le cadre d'un congrès de sociologues sur le thème : "Création & Innovation", nous saisissons l'opportunité de la publication de l'ouvrage collectif dirigé par Daniel Bloch : Grenoble, cité internationale, cité d'innovations. Rêves et réalités pour engager un débat avec une partie des scientifiques contributeurs de cette publication, pour la plupart universitaires d'horizons disciplinaires diversifiés. Grenoble a été une ville innovatrice et créatrice tant du point de vue des politiques urbaines, culturelles et sociales que de l'articulation entre connaissances et société. Soulignons en particulier la relation entre l'université et les entreprises, lesquelles ont été à la source de l'accroissement démographique formidable de la cité avant que de mettre en avant des valeurs de préservation de l'environnement, d'économie sociale et solidaire, d'innovation technologique maîtrisée et de formation professionnelle.