Loading the player...
Envoyer à un ami : Envoyer à un ami
Exporter : Exporter

Champ du symposium

Mme Tina Garani-Papadatos

Présidente du CDBI, (Grèce) Chair of the CDBI

Durée :

Symposium sur le processus décisionnel en matière de traitements médicaux dans les situations de fin de vie

Du au

Salle 1, Palais de l’Europe, Strasbourg

CDBI - Comité Directeur pour la Bioéthique du Conseil de l'Europe

En Europe la majorité des décès a lieu en établissement de soins.

Si les progrès de la médecine nous garantissent des thérapies plus efficaces et une meilleure espérance de vie, nous sommes désormais plus nombreux à mourir à l’hôpital au terme de traitements de plus en plus longs. Dans les situations de fin de vie, tenant compte des possibilités tant d’amélioration de l’état du malade que de sa qualité de vie, la question se pose de la limitation ou de l’arrêt d’un traitement. Il en est de même pour l’initiation d’un traitement qui aurait pour but notamment de lutter contre la douleur, mais qui pourrait avoir comme conséquence de raccourcir la durée de vie.

Quels critères doivent présider à la décision d’initier, de limiter ou d’arrêter un traitement médical dans les situations de fin de vie? Quels sont les acteurs de cette décision ? Médecins, équipe soignante, patient, proches, quelle est leur place respective dans ce processus ? Que faire lorsque le malade n’est plus apte à exprimer sa volonté ? Comment prendre en compte les souhaits précédemment exprimés par le malade ?

Professionnels de la santé, associations de malades, sociologues et juristes, tous ces secteurs seront représentés à l’occasion de ce symposium pour engager une réflexion européenne sur ces questions en privilégiant une approche concrète s’appuyant sur des exemples. Les objectifs de ce symposium seront de clarifier les concepts pour lever les éventuels malentendus, et d’identifier les points de convergence et, le cas échéant, les divergences. Les conclusions de ce symposium pourraient ensuite servir de base à l’élaboration de lignes directrices sur le processus décisionnel en matière de traitements médicaux dans les situations de fin de vie.

http://www.coe.int/t/dg3/healthbioethic/default_en.asp

Thème(s) : Éthique

Sciences de la santé et du sport

Producteur : Université de Strasbourg

Réalisateur : Colloques et Conférences

Ouverture

Champ du symposium

Mme Tina Garani-Papadatos

Présidente du CDBI, (Grèce) Chair of the CDBI

Session 1 introductive

Débat

M. Stein Kaasa

Professeur en Médecine Palliative, Hôpital Universitaire de Trondheim, (Norvège) Professor in Palliative Medicine, Trondheim

Mme Isabelle Erny

Coordinatrice pour l’organisation du Symposium, Responsable du Pôle bioéthique et droits des malades, Division droits, éthique et appui juridique, Ministère de la Santé et des Sports, (France) Head of the Department of bioethics and patient's rights in the law, ethical and legal support Division, Ministry of Health and Sports

Décisions médicales en fin de vie : clarifications des concepts et implications éthiques

M. Eugenijus Gefenas

Vice-Président du CDBI, (Lituanie) Vice-Chair of the CDBI

Session 2 : Nature des décisions susceptibles d’être prises en fin de vie

Discussion

M. Andreas Valentin

Directeur Médical, Unité Générale et Médicale de Soins Intensifs, Hôpital Rudolfstiftung, Vienne, (Autriche) Medical Director, General and Medical Intensive Care Unit, Hospital Rudolfstiftung, Vienna

Mme Inez de Beaufort

Professeur d’Ethique des Soins de Santé, Centre Médical Erasmus, Rotterdam, (Pays-Bas) Full Professor of Health Care Ethics, Erasmus Medical Centre, Rotterdam

Session 3 : La personne peut participer à la décision

La personne est dans une situation qui fragilise ou altère sa volonté

Pr. Thérèse St Laurent Gagnon

(Canada), Professeur Associé de Pédiatrie et de Bioéthique, Université de Montréal Associate Professor of Paediatrics and Bioethics, University of Montreal

Discussion

M. Jochen Vollmann

Psychiatre et spécialiste d’éthique médicale, Institut d’Ethique Médicale, Université de Bochum, (Allemagne) Psychiatrist and Specialist of Ethical Medicine, Institute of Ethical Medicine, Bochum University

M. Ergun Özsunay

Professeur de Droit Civil Comparé et de Droit Privé UE, Faculté Universitaire de Droit, Istanbul, (Turquie) Professor of Civil Comparative Law and EU Private Law, University Faculty of Law, Istanbul

Pr. Thérèse St Laurent Gagnon

(Canada), Professeur Associé de Pédiatrie et de Bioéthique, Université de Montréal Associate Professor of Paediatrics and Bioethics, University of Montreal

Session 4 : La personne ne peut pas participer à la décision

Les souhaits précédemment exprimés par le malade: directives anticipées / testaments de vie/ procurations permanentes

Pr. Pablo Simón Lorda

Professeur de Bioéthique, Service Citoyenneté & Ethique, Ecole andalouse de Santé Publique, Grenade, (Espagne) Lecturer on Bioethics, Department of Citizenship & Ethics. Andalusian School of Public Health, Granada

Discussion

Mme Irma Pahlman

Directrice exécutive, HIV-Foundation, (Finlande) Executive director, HIV-Foundation

Pr. Pablo Simón Lorda

Professeur de Bioéthique, Service Citoyenneté & Ethique, Ecole andalouse de Santé Publique, Grenade, (Espagne) Lecturer on Bioethics, Department of Citizenship & Ethics. Andalusian School of Public Health, Granada

Mme Dianne Gove

(Luxembourg) Alzheimer Europe