Mathématiques

Kyoto lecture - Series of talks in honour of Masaki Kashiwara

Du au

Following Mikio Sato’s pioneering work, Masaki Kashiwara developed, starting from his thesis in the seventies, the theory of D-modules. The point of view is to study a system of linear partial differential equations by using the methods of modern algebraic geometry and homological algebra. This change of paradigm led to a new field of research in mathematics, now called Algebraic Analysis. Among his striking results obtained in collaboration or alone, let us cite the involutivity of the characteristic variety of a D-module, the index theorem, the Riemann-Hilbert correspondence for holonomic D-modules in the regular case and recently, in the irregular case. Kashiwara always kept a special interest for representation theory. One of his celebrated results is the proof, obtained in the early eighties in collaboration with Brylinski, of the Kazhdan-Lusztig conjecture (also proven independently by Beilinson and Berstein). This conjecture proposed a mysterious equality between multiplicities in the representation theory of semi-simple Lie algebras and numerical data encoding singularities of Schubert varieties. In their proof the theory of D-modules provided a geometrical bridge connecting the two sides of the equality. Motivated by the advances in the theory of integrable systems in the eighties, in particular the discovery of quantum groups, Kashiwara introduced crystal bases. These objects can be seen metaphorically as the residue of bases of representation of quantum groups when the temperature tends toward zero. There are now an important tool for the combinatorial description of representations of semi-simple Lie algebras, or more generally of Kac-Moody or even Borcherds algebras. They come together with bases called global crystal bases or canonical bases whose study has led to the current important theory of cluster algebras.

Voir la conférence

Semaine spéciale : Espaces de Berkovich et applications

Du au

Les semaines spéciales ont pour but de présenter un sujet de recherche actuel à des étudiants en fin de master 2 ou à des étudiants plus avancés (doctorants ou jeunes post-doctorants) intéressés par le sujet.

Cette année, le sujet choisi est celui de la géométrie analytique p-adique au sens de Berkovich en choisissant d’insister particulièrement sur les applications.

Voir la conférence

14èmes Journées Francophones : Extraction et Gestion des Connaissances

Du au

La conférence Extraction et Gestion des Connaissances (EGC) est un événement annuel important réunissant des chercheurs, des industriels et des étudiants des communautés Bases de Données, Apprentissage automatique, Ingénierie des connaissances, Représentation des connaissances, Statistique et Fouille de données afin de discuter des innovations et des résultats scientifiques les plus récents de ces domaines.

Voir la conférence

Conférence : Les mathématiques de la chauve-souris

Le

Depuis plusieurs années déjà, le mathématicien Cédric Villani s’est lancé dans une démarche militante de rencontres avec les jeunes pour redorer le blason des maths et tenter de lutter contre la désaffection à l’égard des vocations scientifiques.
Le 6 novembre, entre 14h et 16h, il a rencontré des lycéens à l’Unistra autour d’une conférence à l’intitulé surprenant et poétique : Les mathématiques de la chauve-souris. On pensait Cédric Villani plutôt amateur d’araignées - il en porte une en broche sur son costume -, apparemment, ce n’est pas une passion exclusive.
Dans son dernier ouvrage Théorème vivant, récemment publié chez Grasset, il raconte son quotidien de chercheur, ses travaux sur l’équation de Bolztmann, et l’élaboration d’un nouveau théorème, qui lui valurent la médaille Fields (l’équivalent du prix Nobel pour les mathématiciens) en 2010.

Voir la conférence

TGGT 2008 international conference : Topological and Geometric Graph Theory

Du au

Graph Theory is probably born as Leonhard Euler wrote his paper on the Seven Bridges of Königsberg in 1736, thus carrying on with the analysis situs initiated by Leibniz. Euler’s formula relating the number of edges, vertices, and faces of a convex polyhedron was studied and generalized by Cauchy and L’Huillier, and is at the origin of Topology. The autonomous development of topology from 1860 and 1930 fertilized graph theory back through the works of Jordan, Kuratowski and Whitney

Voir la conférence

8e rencontre Math-Industrie: Sécurité Informatique

Le

L'objectif principal est de présenter aux mathématiciens des axes de recherche dans le domaine de la Sécurité Informatique pour lequel les mathématiques jouent ou pourraient jouer un rôle essentiel.
Le but est de motiver les (jeunes) mathématiciens à s'investir dans des recherches liées à des applications dansce secteur.
Cette journée s'adresse aussi à des personnes, appartenant à différents types d'entreprises des secteurs secondaire ou tertiaire, à des institutions, des collectivités locales.
Aucune connaissance technique pointue ne sera nécessaire à la compréhension des exposés, ce qui laisse l'opportunité à des informaticiens, des ingénieurs et des scientifiques travaillant dans les domaines les plus variés, et s'intéressant à la sécurité, de participer à la rencontre.

Voir la conférence

Math/Info en Fête

Le

Voir la conférence

7e rencontre Math-Industrie : Mathématiques et environnement

Le

À l’initiative de la SMAI et du CNRS, un cycle de demi-journées est organisé pour présenter les applications des mathématiques dans l’industrie et les services de façon à renforcer les liens entre mathématiciens et industriels et à les étendre à de nouveaux domaines. Ceci concerne les mathématiques « déjà » appliquées (aux premiers rangs desquelles le calcul scientifique, les statistiques, la modélisation, l’optimisation...), mais aussi des mathématiques plus traditionnelles (géométrie, algèbre, analyse, logique, systèmes dynamiques...).

La septième séance, organisée avec le soutien de la SMF, de l’IHP et de l’INRIA, concernera Mathématiques et environnement et se déroulera à l’Institut Henri Poincaré (Paris) le 29 mars 2007 à 14h

Voir la conférence

5e rencontre Math-Industrie : Aéronautique et Espace

Le

Les industriels et les mathématiciens se parlent.

Voir la conférence

4e rencontre Math-Industrie : Modélisation dans le secteur Agro-alimentaire

Le

« Les industriels et les mathématiciens se parlent »

À l’initiative de la SMAI et du CNRS, un cycle de demi-journées est organisé pour présenter les applications des mathématiques dans l’industrie et les services de façon à renforcer les liens entre mathématiciens et industriels et à les étendre à de nouveaux domaines. Ceci concerne les mathématiques « déjà » appliquées (aux premiers rangs desquelles le calcul scientifique, les statistiques, la modélisation, l’optimisation...), mais aussi des mathématiques plus traditionnelles (géométrie, algèbre, analyse, logique, systèmes dynamiques...).

La quatrième séance, organisée avec le soutien de la SMF et de l’IHP, concernera la Modélisation dans le secteur Agro-alimentaire et se déroulera à l’Institut Henri Poincaré (Paris) le 4 avril 2006 à 14h.

Voir la conférence

69ème rencontre entre physiciens théoriciens et mathématiciens

Du au

Groupes quantiques, algèbre de Hopf et leurs applications.

Voir la conférence